samedi 2 juin 2018

Sérigraphie "Le cavalier"



Cette sérigraphie a été réalisée en 30 exemplaires numérotés. Vous pouvez l'acquérir pour quarante euros auprès de la boutique de l'atelier Fwells ou en me contactant.

La sérigraphie, comment ça marche ?

C'est une technique d'impression que j'ai eu l'occasion de tester à l'atelier Fwells. dans le treizième arrondissement de Paris. Pour l'impression du Cavalier, j'ai pu observer, bénéficier d'explications très claires (merci !!!) et mettre la main à la pâte. Voici donc en image le résumé de l'après-midi, l'occasion de voir les différentes étapes de la sérigraphie...

Cette sérigraphie est composée de trois couleurs. Elle sont chacune imprimées tour à tour. Pour 30 exemplaires d'une sérigraphie, on imprime donc 30 fois la couleur 1, puis 30 fois la 2 sur la première série et enfin... 30 fois la couleur 3.

Il y a tout d'abord les typons, c'est à dire un film transparent sur lequel les motifs de chaque couleur que l'on souhaite imprimer apparaissent. Il y a donc... trois typons : le vert ; le noir ; le jaune.



Pour chaque couleur un écran est réalisé.

> ici pour le vert

Comment est fabriqué l'écran?
Il est enduit avec une solution photosensible puis exposé à une forte lumière avec le typon superposé sur lui. La solution durcit et bouche l'écran sauf aux endroits cachés par le typon. Ensuite on rince et les parties non isolées se dissolvent. Reste uniquement le motif.

Cet écran est monté sur une charnière puis fixé sur la table d'impression.

> ici celui du jaune

On dispose le papier sur la table d'impression et on s'assure que l'écran de la couleur 1 va imprimer exactement où l'on veut, pour être bien aligné avec les couleurs 2 et 3 par la suite. Pour cela on se ressert du typon.










L'encre est ensuite déposée sur l'écran...



...et pressée par le passage d'une racle.



L'encre traverse le trame de l'écran, et le motif s'imprime sur le support. Quand on soulève l'écran... tadam !
                        


On fait sécher chaque feuille dès qu'elle est imprimée. Quand on a fait les 30 jaunes, on passe à la couleur verte.



Et pour finir la noire :



Et voilà !


mardi 15 mai 2018

jeudi 10 mai 2018

Une île sur le Loir


Une île sur le Loir, le roman de Michel Lalet est arrivé un jour chez moi accompagné d'une proposition... créer une série de dessins pour l'illustrer.
Je le lis, je m’emballe pour l'histoire, ses personnages, les paysages, et les idées naissent au fil des pages. À peine le temps de terminer ma lecture, j'avais déjà pris des notes, fais des croquis, rêvé des teintes et pensé des silhouettes. 
Avec l'auteur, nous avons avancé à une allure un peu folle. Échangé des "oui mais", des "j'aime vraiment beaucoup" et des "je te fais confiance".

Au final huit illustrations accompagnent ce merveilleux texte, dans un beau format carré relié à la main, et font de cette collaboration une nouvelle aventure.

C'est le numéro 109 de la galerie de l'or du temps, aux éditions du Petit véhicule.




Pour vous procurer l'ouvrage, rendez-vous sur le site des éditions du petit véhicule

dimanche 25 février 2018

Bienvenue Pio

Bord de mer, plage et coquillages... le faire-part de naissance réalisé pour Pio est arrivé !