dimanche 18 juin 2017

Faire-part de Jules


Jules est né en janvier et pour annoncer son arrivée, ses parents m'ont demandé la création d'un visuel. Après quelques échanges sur leurs idées et leurs envies, le voici...

Le faire-part a été conçu et imprimé à l'Atelier Fwells, qui fait de la sérigraphie artisanale. Un beau travail à découvrir sur leur site !

dimanche 28 mai 2017

Mon Azil - making of

En janvier dernier, Empo m'a proposé de réaliser le clip de "Mon Azil". J'ai accepté avec joie et je me suis lancée dans l'aventure sans trop savoir ni comment faire, ni par où commencer. Cinq mois plus tard, le clip était bouclé. Voici donc quelques petites explications sur le déroulé de ce projet pour les curieux.
> Si vous n'avez pas encore vu le clip, c'est le moment de le faire, sinon mes histoires de jambes et de palmiers vont vous laisser perplexe.


Étape 1 : la découpe du texte
J'ai séparé la chanson en plusieurs blocs qui me semblaient chacun correspondre à une étape du texte ou de la musique. Je savais donc que j'allais travailler sur 12 blocs. Ensuite j'ai mesuré la durée en seconde de chaque bloc, puis j'ai calculé le nombre d'images nécessaire pour chacun (j'avais décidé de partir sur 5 images par seconde).
J'avais donc 12 petits blocs, avec pour chacun un nombre précis d'image à réaliser.
> Ça faisait beaucoup de calculs. C'était pas rigolo mais absolument nécessaire pour la suite.

Étape 2 : le scénario
Je n'ai absolument pas construit de scénario pour le clip. Voilà... c'est une technique comme une autre !
Par contre, j'avais déjà une idée précise de certains passages. J'ai donc simplement commencé par ceux pour lesquels je savais déjà ce que je voulais dessiner. Et j'ai avancé petit à petit. Une idée en entraînant une autre, les bouts épars de scénario se sont finalement rassemblés progressivement.
Pour ceux qui aiment les beaux carnets de notes, les synopsis esthétiques et les brouillons magnifiques... vous allez être déçus. Mes brouillons sont sans charme, sales et griffonnés, les trois quart finissent à la poubelle.  Mais je m'y retrouve, et c'est tout ce qu'on leur demande :-)

> Magnifique non?

Étape 3 : les dessins
Il a fallu plus de 700 images pour réaliser l'ensemble du clip. Mais chaque bloc était plus ou moins long. Certains ont été très rapides à faire, d'autre moins. Et les plus courts ne sont pas forcément les plus faciles ! Mais voici quelques exemples et explications.

Le plus difficile pour moi a été la marche dans l'herbe. J'ai d'abord dessiné et peint les différentes positions des jambes une par une :


Puis le sol, j'ai dessiné deux parties : la première qui passe devant les pieds, et la seconde pour l'arrière-plan :


Puis j'ai scanné les images et là débute le travail de retouche d'image.

- J'ai superposé les fleurs et ajouté un fond :


 - J'ai "multiplié les jambes" pour avoir 7 paires (en tâtonnant, c'est le nombre que j'ai choisi pour avoir une marche fluide) :


Ce qui donne, une fois la bonne gauche réunie avec la bonne droite :



Et j'ai ajouté les pieds à mon image de fond et aux images de sol :


Ensuite, j'ai constitué la marche image par image.
Image 1 : pieds 1 + sol 1
Image 2 : pieds 2 + sol 2 (eh oui, le sol "avance" lui aussi...)
Image 3 : pieds 3 + sol 3
etc.
etc.
En tout, cela représente trente images créées pour 6 secondes de vidéo.


Il faut rester concentré et ordonné. N'étant pas toujours ni l'un ni l'autre, j'ai galéré. Vraiment. Mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron, et je l'ai bien appris sur ce coup-là ! 

Quand c'était trop difficile, je m'accordais des pauses, et je faisais.... des choses plus faciles pour me donner du courage. Par exemple faire pousser une forêt de palmier. J'ai dessiné un palmier :

J'ai fait plusieurs versions de ce palmier en faisant bouger un peu son feuillage, avec un simple couper-coller de ses feuilles, en les décalant de quelques millimètres à chaque fois. J'ai donc eu 6 versions différentes de ce palmier :


Et par la magie du copier-coller, j'ai fait une vraie forêt !


Je n'avais plus qu'à ajouter les éléments de fond


Pour obtenir ceci :


> Où est la maison ? Bah... cachée derrière cette forêt.

Une fois chaque bloc terminé, je vérifiais que la vidéo était bien calée sur la musique, et si besoin j'ajoutais ou je supprimais quelques images pour être vraiment raccord.

Voilà, vous savez tout sur ce clip ou presque. S'il vous reste des questions, les commentaires sont là pour ça !

Pour découvrir les autres sons d'Empo, c'est par ici.

dimanche 19 mars 2017

Portraits d'objets

Voici une proposition d'illustration pour la revue Chemin Faisant. Le thème de ce nouveau numéro était "Objets trouvés". J'ai donc réfléchi à ce que l'on perd souvent : montres, parapluies, lunettes, clés, chapeaux, gants. Transformés en animaux bizarres, j'en ai fait des portraits de famille !


Et le voici imprimé une fois retravaillé :


Pour en savoir plus sur la revue, c'est par ici : cheminfaisant.eu